Vous savez que c’est fatiguant, de marcher toute la journée au milieu de plusieurs dizaines de milliers de gens, non, vraiment. Et puis si en plus vous oubliez de dormir, ça n’arrange rien. Voici donc le récit de mon week end a Tokyo dans le pays merveilleux de l'otakisme !